Frais de port

Papier
Linogravure

Le papier pour la linogravure est à choisir en fonction de votre méthode d’impression. Un papier léger jusqu’à 150 g/m² convient pour un travail réalisé avec une pression exercée à la main, à l’aide d’un baren. Pour un papier plus épais, une presse est recommandée, il reste possible de travailler au baren, mais l’obtention d’un aplat sera plus difficile, vous pouvez humidifier légèrement le papier peut faciliter l’impression.
Pour la texture, un grain fin ou lisse convient pour une application uniforme de l’encre. Il est également possible d’utiliser des papiers légers comme le Lokta népalais ou les papiers mûriers, dont la surface peut produire d’intéressants effets de matière.
Enfin, si vous souhaitez réaliser une impression de haute qualité, optez pour un papier 100 % coton.

La dernière étape en linogravure consiste à imprimer votre illustration encrée sur un support papier. Avant de procéder à cette impression sur un papier de bonne qualité, il peut être utile de réaliser une épreuve sur une feuille de papier ordinaire, afin de vérifier l’équilibre des couleurs, et l’aspect final de la gravure. Une simple feuille de papier machine peut convenir. Si vous ne disposez pas d’une presse pour exercer une pression sur la plaque de linoleum dans le but de transférer uniformément l’image sur le papier, l’emploi d’un baren est recommandé. Une autre technique dite à la cuillère est possible, elle consiste comme son nom l’indique à faire emploi d’une cuillère en utilisant son dos pour presser le lino contre la feuille. Dans les deux cas, il faut que la feuille de papier ne soit pas trop épaisse, sinon il sera difficile de ne pas faire bouger la plaque de lino pendant cette opération. Un papier spécialement dédié aux impressions est un gage de réussite supplémentaire dans votre ouvrage. Sa composition, son grain, et son absorption de l’encre ont été pensés pour être compatibles avec les encres d’impression. Ils sont aussi conçus pour être stables dans le temps, résistants à la lumière, et non jaunissants. Si vous faites des estampes dans l’optique de les vendre, un papier 100 % coton vous offrira toutes ces qualités. Dans l’absolu, vous pouvez utiliser un papier pour le dessin, ou autres techniques, veillez néanmoins à choisir ce papier en gardant en tête qu’un aplat parfait sera plus facile à obtenir sur un papier à grain fin ou lisse. Un grain marqué pourrait empêcher la surface encrée d’entrer en contact avec le papier.